Nous contacter

Permis B

« Une ligne 2 conduites, c’est avant tout la garantie d’un enseignement de qualité dans une ambiance chaleureuse. »

Contrairement à ce que pensent la majorité des français, l’examen le plus passé en France n’est pas le bac, mais bel et bien le permis de conduire.

 

Plus de 1,5 millions de candidats se présentent tous les ans à l’examen pratique du permis de conduire (1 875 000 en 2015). Le permis de conduire, quelle que soit la catégorie, est devenu un véritable moteur pour l’insertion professionnelle. Ce sont donc plus de 1 000 000 de permis qui ont été délivrés aux candidats en 2015, dont 847 000 permis B.

 

L’inscription au permis de conduire de la catégorie B se fait à partir de 17 ans.

Avant d’accéder à l’examen pratique, vous devez avoir obtenu l’examen théorique (le code) et avoir effectué les 20 heures* de formation à la conduite,
minimum obligatoire, auprès d’un enseignant diplômé.

*La moyenne nationale est de 35 heures.

Lors de l’examen, vous allez être évalué sur un parcours qui comporte des passages en et hors agglomération. Votre examinateur va vérifier votre capacité à détecter les changements de situations sur la route et à vous y adapter.

Dans tous les cas, il faudra conduire comme vous l’avez appris et à allure «
normale ». Votre examinateur va vous donner des instructions directionnelles simples, comme pendant vos leçons. Cependant, avec le stress, il est possible que vous ne compreniez pas ou que vous n’ayez pas entendu ce qu’il vous a dit, dans ce cas n’hésitez surtout pas à le faire répéter plutôt que de commettre une erreur.

Votre mission est de lui faire partager votre assurance et votre autonomie
au volant. Il faudra également lui monter que vous avez conscience des risques grâce à votre conduite sécuritaire.

La durée de l’examen est fixée à 32 minutes et est ponctué par plusieurs «
sous épreuves » :

– Le candidat devra réussir une épreuve de conduite autonome qui consiste à suivre un itinéraire seul, en respectant les règles de circulation routière.

– l’inspecteur va vous demander de procéder à une vérification intérieure ou extérieure, répondre à une question de sécurité routière liée à la vérification effectuée ainsi qu’une question de 1er secours.

– La réalisation d’un freinage de précision réalisé soit à l’occasion d’un arrêt imposé par la signalisation, soit en utilisant un repère vertical précis et visible, selon les consignes de votre examinateur.

– La réalisation d’une manœuvre en marche arrière choisie par l’inspecteur (marche arrière en ligne droite ; marche arrière en arrondi ou en angle ;  rangement en créneau ; rangement en épi ; rangement en bataille ; demi- tour)

Il vous évaluera surtout sur votre capacité à maintenir la sécurité pendant votre manœuvre.

Cet examen est noté sur 31 points. Pour être admis, il faut obtenir au minimum 20 points et ne pas commettre de faute éliminatoire.

Il y a 5 niveaux d’appréciation :

– E : faute éliminatoire (elle entraîne systématiquement l’échec du candidat à l’examen, elle se définit par un comportement dangereux du candidat, se mettant en danger, ou mettant en danger les usagers.
– 0 : le candidat n’obtient pas de point pour cette compétence mais n’a pas commis de faute grave et éliminatoire.
– 1 point obtenu. La compétence est en cours d’acquisition mais est toutefois encore mal maîtrisée. Elle a été mise en œuvre pendant l’examen de manière incomplète.
– 2 points obtenus. La compétence est acquise. Elle a été mise en œuvre pendant l’examen à des niveaux de qualité variable.
– 3 points obtenus. La compétence est correctement et régulièrement restituée. Le candidat a su la mettre en œuvre à chaque fois que cela était nécessaire.

Quelque soit l’erreur que vous avez commise, si l’inspecteur intervient physiquement sur les pédales ou le volant, cela sera forcément considéré comme une faute éliminatoire.

Dans ce cas, dites-vous que c’est un mal pour un bien. Pensez aux conséquences s’il n’avait pas été présent !

A noter : une intervention verbale de l’examinateur n’est pas forcément éliminatoire. Il a le droit de vous faire des remarques sur votre conduite : prenez cette intervention pour un conseil, une chance de faire mieux.

Votre résultat sera disponible sous 2 jours sur le site internet :

https://www.securite-routiere.gouv.fr/resultats-du-permis-de-conduire#/step-connexion

En cas de réussite, vous recevrez un certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) portant la mention favorable. Il est valable 4 mois en attendant la délivrance de votre permis de conduire.

Si vous avez échoué, vous recevrez un bilan précis de votre prestation avec la mention défavorable.

Ce bilan vous indiquera les compétences que vous n’avez pas acquises. Avec un peu d’entrainement, vous devriez être au point pour votre prochaine présentation.

UNE QUESTION ?

Téléphone
04 77 68 34 11
06 66 97 69 81
Horaires
Lundi 14h/18h
Mardi 9h/12h - 14h/19h
Mercredi 9h/12h - 14h/18h
Jeudi 9h/12h - 14h/18h
Vendredi 9h/12h - 14h/19h
Samedi 10h/12h